histoire de l'ethnie Koussa par B. Houssé Saladié

Aller en bas

histoire de l'ethnie Koussa par B. Houssé Saladié

Message  Marie-Louise Mountbatten le Dim 2 Déc - 15:19

Depuis que le monde est monde, les Koussa (en langue koussa, "les Hommes de l'Arbre-à-Paroles de la Grande Clairière du Confluent Boueux à la droite du Soleil Couchant") sont appelés à régner sur le Bangana, leur territoire naturel.

Les chefs des Koussa ont toujous été issus de la famille Saladié. Leur leader actuel, le lieutenant Bienvenu-Aimé-César Houssé Saladié, est ainsi le descendant en ligne directe et sans escale du Premier Empereur Mogon, dont le pouvoir allait bien au-delà des ridicules frontières actuelles du Bangana.

La colonisation ne sonna pas le glas des Saladié. Bien au contraire, puisque les colons balondaures s'entourèrent de miliciens koussa (mais aussi koussi, ce qui n'allait pas sans problèmes) jusqu'au sommet de la pyramide hiérarchique protectorale.

C'est bien évidemment un Koussa qui fut à l'origine de l'indépendance du Bangana, il y a quinze ans jour pour jour. Toussaint-Honoré Houssé Saladié expédia ainsi les colonisateurs ad patres à l'issue de la mémorable bataille du Marigot Têtedevo.

Suite à cette libération, le Bangana s'engagea sur la voie de l'essor économique, de laquelle il dérapa quelques mois plus tard en s'enfonçant dans une guerre civile fratrisside. Malgré les occupations successives des puissances de l'Archipel sous couvert d'aide humanitaire, les Koussa menèrent le pays là où il en est actuellement.
Malheureusement, le Bangana a été gêné dans son spectaculaire développement par l'ingérence des Koussi du nord, bons à rien de première catégorie. Koussi signifie en koussa "les Hommes Qui n'ont pas d'Âme" ou "Ceux Qui Sentent l'Urine d'Eléphant".

Historiquement, les Koussa sont implantés au sud du Bangana, leur fief étant la coquette ville de Ousskoné dans le cours supérieur du fleuve Banga.

BOMBASHA

Au lieu-dit de Bombasha (en langue koussa, "Là où commence le Royaume des Hommes Qui n'ont pas d'Âme"), une île ancestrale servait de champ de bataille pour les affrontements annuels entre Koussa et Koussi. Sa position privilégiée sur les rives du fleuve Banga en faisait une place-forte idéale.
Les colonisateurs eurent l'idée (soufflée par des industriels Krasslandais) de transformer l'île en mine de Cradium, de construire deux ponts reliant les deux rives, et de bétonner l'ensemble dans un pur style art moderne.
Bombasha est aujourd'hui une ville tentaculaire constituée d'un quartier central et de deux bidonvilles koussi et koussa respectivement sur la rive nord et la rive sud.
avatar
Marie-Louise Mountbatten

Messages : 65
Date d'inscription : 03/06/2018
Localisation : Palais du Golden Phenix ( Province du Kivala Occidental )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum