Conférence de la Paix de Bombasha

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Représentant Mézène le Mer 19 Déc - 5:20

Charles de Hauteville a écrit:Eugénie de Sabrevoix, nouvelle ministre des affaires étrangères du Saint-Empire, pris à son tour la parole.

Certains pays se permettent de décider à la place du Bangana en soutenant Monsieur Akilebo et ne respecte donc pas l'essence de cette conférence.


Ferhig se leva et prit la parole à son tour.


Hasimir Ferhig : Chère Madame, Mézénas a choisi son camp et a décidé de vous en faire part à tous, dès le début de cette conférence. Je comprends qu'une telle, hmmm... qu'une telle franchise puisse vous déstabiliser, c'est peut-être une chose à laquelle vous n'êtes pas habituée.

Quant à prétendre que notre soutien à Monsieur Akilebo revient à ne pas respecter l'essence de cette conférence, je trouve cette remarque, comment dire... assez cocasse.

Car enfin, si cette conférence a lieu, c'est bien parce que de nombreux pays, à commencer par Mézénas, ont contraint la Francovie à la mettre en place. Sans ces, hmmm... pressions intermicronationales, il n'y aurait pas de conférence, le choix de la Francovie était déjà fait, une constitution était déjà écrite, faisant du Bangana un protectorat francovar et sans demander l'avis de l'ensemble de la population banganaise, dont une grande partie est d'ailleurs favorable à Monsieur Akilebo.

Ne venez pas reprocher à Mézénas d'avoir choisi son camp. Notre soutien est normal dans le contexte d'une consultation démocratique et je terminerai en disant que contrairement à vous, nous n'avons pas cherché à imposer notre choix par les armes !
avatar
Représentant Mézène

Messages : 335
Date d'inscription : 19/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  diplomatie piréenne le Mer 19 Déc - 9:37

M. Boneimar, vous n'êtes que le représentant d'une bande de bandits voulant mettre la main sur les richesses du pays. Vous n'êtes que le pantin de le Francovie... Voilà en réalité ce que vous êtes. Mais vous n'êtes certainement pas ni vous, ni ce certain Delfrous et en cela je rejoins M. Akilebo, le représentant du peuple Banganais. Delfrous est en effet issue d'une famille de tranfiquant d'armes bien connue venant d'Ostaria... responsable de l'armement du fameux dictateur Francovare... Donc cet infâme personnage n'a absolument aucune légitimité et vous non plus.
avatar
diplomatie piréenne

Messages : 113
Date d'inscription : 13/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Diplomatie Krasslandaise le Mer 19 Déc - 9:49

La ministre krasslandaise prit la parole. Elle ne s'était pas encore exprimée mais se délectait depuis le début de la conférence en voyant les pays de la Grande Alliance sur la défensive. Elle était toutefois partagée entre l'envie de les voir subir rapidement une humiliante défaite diplomatique et le souhait de les voir s'embourber pour longtemps dans le conflit banganais.  Elle décida donc pour sa première intervention de ne pas prendre partie ouvertement pour un des camps en présence et de souligner  en revanche l'attachement du Krassland à l'autodetermination des Banganais, se menageant ainsi pour plus tard la possibilité d'arbitrer en faveur de ses propres interêts.

Elize Rabodek : - Mesdames et Messieurs, le Krassland n'est pas venu a cette konférence pour imposer tel ou tel kamp à la tête du Bangana mais pour faire en sorte ke les Banganais puissent eux-même librement choisir leurs dirigeants et leurs institutions sans ke ces choix ne leurs soient diktés par kelke puissance étrangère ke se soit.  Nous kondamnons fermement l'invasion du Bangana par la Francovie et ses soutiens édoranais et kolozistanais et la lamentable tentative d'en faire un protectorat  privant les banganais de tout ou partie de leur souveraineté sur leurs terres.  A en kroire la propagande officielle, la Francovie serait intervenue pour "liberer" le Bangana...  Le liberer de ki ? de koi ? Des arbres géants peut être ? ... Liberer un pays libre en lui imposant des chaînes n'est-ce pas une bien étrange façon de procéder ?

Le refus d'une bonne partie des Banganais de se faire "liberer" de la sorte  par la Francovie et le tollé micromondial soulevé par l'invasion francovare ont fait avorter le projet francovar de faire du Bangana leur arrière cour et du peuple banganas leur paillasson. Il konvient dès lors de s'interroger aujourd'hui sur les dispositions à prendre et les moyens à mettre en oeuvre pour garantir ke les Banganais puissent exercer librement leur droit à l'autodetermination et le libre exercice de leur souveraineté.

Cela passe par un retrait des forces militaires étrangères présentes dans le pays et par l'organisation de l'élection d'une assemblée constituante qui sera chargée de rédiger une constitution suivant les voeux des représentnts élus des Banganais et non les diktats de kelke kapitale étrangère.
avatar
Diplomatie Krasslandaise

Messages : 187
Date d'inscription : 23/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Représentant Mézène le Mer 19 Déc - 10:40

Le Chancelier avala d'un trait son verre de mousseux et reprit la parole.


Jean Peyranne : Je remercie la représentante krasslandaise de mettre l'accent sur la principale raison de cette conférence, à savoir l'organisation de l'élection d'une assemblée constituante qui sera chargée, comme son nom l'indique, d'écrire une constitution pour le Bangana.

La question est de savoir qui peut participer à cette élection, quels groupes, quelles personnes ? Et selon quelles modalités, un tour, deux tours, scrutin proportionnel ou majoritaire ?
avatar
Représentant Mézène

Messages : 335
Date d'inscription : 19/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Diplomatie du Kolozistan le Mer 19 Déc - 11:25

Le Roi du Kolozistan buvait son mousseux et écoutait les différents interlocuteurs. Il alluma son micro pour prendre la parole.

- Je vois que les intervenants tirent à boulets rouges sur la Grande Alliance, et souhaitent que le Bangana décide lui même de son destin. C'est ce que je souhaite également. La Grande Alliance a répondu à l'appel du Gouvernement Banganais en exil pour l'aider à retrouver un Etat stable. Belgograd a hésité avant de rejoindre ses alliés. C'est une erreur. Nous aurions du y aller dès le départ, et répondre à la solidarité de la Grande Alliance. Mais passons. Si le Bangana souhaite reprendre son destin en main, alors il doit tenir compte de tous les belligérants internes. Nous souhaitons un accord rapide, permettant de ramener la paix.
Pour nous, nous souhaitons que Messieurs Boneimar et Delfrous puissent participer à ces élections, contrairement aux Etats qui défendent Monsieur Akilebo tout en nous accusant d'ingérence.

Il éteignit son micro et reprit une coupe de mousseux.
avatar
Diplomatie du Kolozistan

Messages : 129
Date d'inscription : 09/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Skotinos le Mer 19 Déc - 11:50

Eurybiades Patropoulos demanda que l'on affiche une carte du Bangana puis prit la parole. Grand connaisseur des systèmes électoraux, le Skotinec avait eu le temps de mijoter la question et avait une première proposition à soumettre.



Eurybiades Patropoulos : - Comme vous pouvez le voir sur cette carte le Bangana est actuellement divisé en 5 provinces. L'une des premères difficultés que nous devons affronter est l'abscence de données démographiques récentes et fiables dans le pays. L'est du pays est plus urbanisé que l'ouest mais comme la province de l'ouest est plus vaste on peut partir sur l'hypothèse que la population est a peu près  équitablement répartie entre les 5 provinces. Je propose donc qu'un nombre égal de députés soit élu dans chacune des 5 provinces. De préférence un nombre impair pour que le total de députés soit lui même impait et évite les situation d'égalité qui génèrent des blocages.

Pour éviter que les débats de la constituante soient ralentis par le nombre d'intervenants, il serait à mon sens préférable que la Constituante compte un nombre restreint de députés, car s'ils sont des centaines et que chacun veut prendre la parole, l'élaboration de la Constitution purrait prendre des années. Je pense donc qu'il faudrait quelque chose de semblable a notre Forca skotinecque qui cmpte 27 députés ou au Krasstag krasslandais qui compte 25 députés. Et comme il faut que le total soit impair et divisible par 5 (en raison des 5 provinces de poids égal) cela nous amène a 5 ou 7 députés élus par province et un total de 25 ou 35 députés.

Si l'on veut favoriser l'inclusion des diverses composantes de la société banganaise et notamment les minorités, il serait préférable d'adopter un scrution proportionnel a un seul tour.

Je propose donc que l'assemblée constituante comporte 25 ou 35 membres élus au scrutin proportionnel a 1 seul tour dans les 5 circonscriptions  corrspondant chacune a une province. (Bas-Banga, Bokoudo, Deux-Fleuves, Kalésie du Nord, Kivala occidental).


Spoiler:
D'un point de vue EL je propose ceci :
- Chaque joueur ayant créé un perso banganais peut attribuer 3 dés au parti de son choix dans chacune des 5 provinces mais dans son fief (sa province de prédilection) le nombre de dés est doublé.
- Pour tenir compte du fait que le Bangana subit des influences étrangères les joueurs du micromonde n'ayant pas de perso banganais peuvent aussi participer s'ils le veulent mais ils ne peuvent attribuer qu'un dé par province et ils n'ont pas de fief électoral. J'avais déjà utilisé  ce système d'influence externe lors de l'élection de la Forca qui avait suivi la guerre skotino-laurasienne.
- Les 5 ou 7 sièges de chaque province sont ensuite répartis entre les partis proportionellement aux totaux obtenus aux dés dans la province.

Le hasard des dés plus la participation des joueurs exterieurs au Bangana ajoutera une part d'incertitude sur l'issue du scrutin.

Par ailleurs je suggère que l'on intégre le futur forum du Bangana au forum hébergeant déjà Prya, Mézénas et le Kolozistan.
avatar
Skotinos

Messages : 75
Date d'inscription : 09/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Ludovic Le Cam le Mer 19 Déc - 15:20

Des representants du gouvernement de Libreville regardait la carte des circonscriptions proposée par le Skotinos.
Ils y semblaient favorables.

Spoiler:
Peut être faudrait-il rajouter 2 dés de base pour chaque liste dans chacune des régions car sinon certains candidats risquent de faire 0% dans certaines régions ce qui parrainait illogique. 

Reste à savoir si Akilebo et les monarchistes de Kalesie du Nord seraient d'accord. 
avatar
Ludovic Le Cam

Messages : 7768
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Prosper Boniface Akilebo le Mer 19 Déc - 16:48

Akilebo, persuadé de ne faire qu'une bouchée de ses adversaires aux élections, scrutait attentivement la carte en discuttant à voix basse avec ses conseillers.

Spoiler:
EL : Donc ça pourrait nous donner une répartition du type :
- Deux-fleuves, fief d'Akilebo
- Kivala, fief d'ikombo Rototo
- Kalésie, fief de Delfrous
- Bokoudo, fief de Boneimar
- Bas-Banga,
Avec 2 provinces où les républicains partent favoris, 2 où les monarchistes partent favoris et la cinquième où personne n'a de fief et qui risque d'être fort disputée.

Je dirais plutôt 1 dé de base plutôt que 2 pour ne pas rabaisser la valeur des votes de joueurs. Une autre option pour ajouter un peu de stratégie électorale serait de considérer qu'au lieu de 3 dés par province et 6 dans le fief les joueurs pourraient avoir 6 dés dans le fief, 4 dés dans 2 provinces et 2 dés dans les deux dernières provinces. Ou bien encore 6 dés dans le fief et 12 dés à répartir librement entre les 4 autres provinces avec un maximum de 4 dés par province.
avatar
Prosper Boniface Akilebo

Messages : 17
Date d'inscription : 06/12/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Ludovic Le Cam le Mer 19 Déc - 17:00

Les circonscriptions faisaient l'objet de beaucoup de tractation 

Spoiler:


Oui un dé au minimum.
La dernière option me parait la plus interessante à jouer.
avatar
Ludovic Le Cam

Messages : 7768
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Marie-Louise Mountbatten le Mer 19 Déc - 17:11

L'impératrice approuva également la carte des circonscriptions proposée par le Skotinos.
avatar
Marie-Louise Mountbatten

Messages : 86
Date d'inscription : 03/06/2018
Localisation : Palais du Golden Phenix ( Province du Kivala Occidental )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Représentant Mézène le Mer 19 Déc - 17:35

Peyranne voyait les choses se dérouler bien plus rapidement qu'il ne l'avait pensé. Il aurait sans doute le temps de s'offrir un moment de détente dans la région de Mézénas et peut-être même à Micropolia.

Jean Peyranne : La délégation mézène approuve ces circonscriptions telles qu'elles ont été présentées par le représentant skotinec.

Hasimir Ferhig : Oui, tout cela me semble, hmmm... parfait !
avatar
Représentant Mézène

Messages : 335
Date d'inscription : 19/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Ludovic Le Cam le Mer 19 Déc - 17:40

Lionel Ludonnier était très satisfait de l'avancée des négociations 
C'était une surprise. 

- "Excellent ! Il vous faut choisir entre 25 et 35 députés et je crois que nous aurons réglé le principal problème.
Il vous reste cependant à définir les modalités provisoires en attendant l'election de la Constituante notamment en vous mettant d'accord sur la mise en place d'un gouvernement provisoire.

Il serait également préférable que vous vous mettiez d'accord en avance sur les majorités nécessaires à l'Assemblée Constituante.
Par exemple quelle majorité est nécessaire pour adopter la Constitution qui devra etre proposée au peuple banganais ?
Si une majorité de 50%+1 est possible elle semble quand meme dangereuse car la minorité pourrait se retrouver en grande difficulté malgré l’obtention de 49% des sièges, je vous propose donc de vous mettre d'accord sur une majorité plus forte (66 ou 75% par exemple) à moins que vous préféreriez cette majorité simple et dans ce cas je pense que personne ici ne s'y opposera. 

Par contre une majorité simple de 50% pourrait etre suffisante pour désigner le gouvernement interimaire en attendant la mise en place du nouveau régime.

Bref ce ne sont que des propositions, je vous invite juste à vous mettre d'accord en avance car tout accord postérieur aux elections risquerait d'etre très difficile à obtenir."
avatar
Ludovic Le Cam

Messages : 7768
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Représentant Mézène le Jeu 20 Déc - 6:07

Ludovic Le Cam a écrit:Lionel Ludonnier : Il vous reste cependant à définir les modalités provisoires en attendant l'election de la Constituante notamment en vous mettant d'accord sur la mise en place d'un gouvernement provisoire. (...) Il serait également préférable que vous vous mettiez d'accord en avance sur les majorités nécessaires à l'Assemblée Constituante.


Jean Peyranne : Il ne me semble pas raisonnable de parler dès à présent de gouvernement provisoire. Nous devons attendre l'élection de l'assemblée constituante, ainsi nous aurons une idée du genre de gouvernement que souhaitent les Banganais.

Je propose que le leader du camp qui remportera le plus de sièges soit désigné pour être le chef du gouvernement provisoire. Cette personne s'occupera d'assurer la transition jusqu'à la prochaine élection démocratique, qu'elle soit présidentielle ou parlementaire, selon le régime choisi. La rédaction de la nouvelle constitution se fera sous sa direction ou bien il préfèrera déléguer cela, il devra en décider.

Concernant le nombre de sièges à l'assemblée constituante, je propose 65. Et pour la majorité nécessaire à l'adoption de la Constitution, la majorité simple étant à 33, alors je dirais 38 sur 65, la majorité des voix plus cinq. Pour le référendum, la moitié des voix plus une.


Spoiler:
EL/ 1 dé au minimum pour chaque parti dans chaque province + 6 dés dans le fief et 12 dés à répartir librement entre les 4 autres provinces avec un maximum de 4 dés par province.

Je crains qu'avec 25 ou même 35 sièges à se répartir, donc 5 à 7 par province, on se retrouve avec des provinces qui accorderont 1 siège à chaque camp malgré des pourcentages très disparates. Avec une assemblée de 65 sièges, soit 13 par province, on aura une réelle différence en nombre de sièges pour un camp qui aura reçu un pourcentage plus élevé.

Pas nécessaire d'avoir une liste de 13 noms, on aura juste le leader de chaque camp dans chaque province et les 12 suivants n'auront pas de nom. Pour faire encore plus simple, on pourra même avoir la même tête de liste dans chaque province, l'important n'étant pas de savoir QUI sera élu, mais QUEL CAMP aura le plus de sièges.
avatar
Représentant Mézène

Messages : 335
Date d'inscription : 19/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Diplomatie Krasslandaise le Jeu 20 Déc - 10:31

La conférence semblait progresser plus vite qu'initialement prévu. Manifestement, se dit la représentante krasslandaise,  la Grande Alliance cherchait a s'extirper rapidement du guèpier banganais où elles s'était fourrée.

Elize Rabodek : -  On n'a pas besoin d'avoir beaukoup de députés. Notre Krasstag fonktionne très bien avec 25 députés. On peut pousser a 35 si vous voulez mais 65 me semble un peu trop élevé. Cela fait beaucoup de députés à rémuner pour un pays qui sort d'un konflit. Il serait préférable de konsacrer les ressources de l'Etat à la rekonstruction des infrastruktures plutôt k'a remuner une klasse politike hypertrophiée.

Pour ke la Konstitution soit  le fruit d'un akkord largement partagé, il serait souhaitable k'elle soit approuvé a une majorité kalifiée des deux tiers. Sinon on riske d'avoir des institutions imposées par la majorité a la minorité ki ne dureront ke le temps de la majorité politike. Je propose ke pendant l'élaboration de la Konstitution les amendements puissent être adoptés à une majorité simple de 50% plus une voix mais ke la version finale de la Konstitution nécessite d'être approuvée par les deux tiers des députés.

Je suggère ke pendant la période d'activité de l'Assemblée Konstituante, chakune des 5 provinces soit administrée par un gouverneur choisi par la liste arrivée en tête dans la province. Le chef de file de la liste ayant obtenu le plus de sièges au niveau national étant nommé chef de l'Etat et du gouvernement provisoire. Le chef du gouvernement provisoire aura des pouvoir limités  a certains domaines komme la diplomatie. Pendant la période transitoire toutefois le Bangana sera considéré komme un Etat non-aligné et ne pourra pas rejoindre une alliance komme la LEM ou la Grande Alliance.

Spoiler:

EL :  Pour l'élection je dirais que chaque joueur peut attribuer 6 dés dans son fief et 10 dés a répartir sur les 4 autres provinces avec un maximum de 4 dés par province. (Je propose un total de 10 plutôt que 12 pour maintenir un réel avantage du fief et offrir plus de combinaisons différentes possibles dans la répatition).

Le joueur jouant le leader d'un parti pourra gérer tous les députés remportés par le parti ou les distribuer à d'autres joueurs, ce qui permettrait par exemple d'integrer rapidement de nouveaux joueurs au jeu politique sans avoir besoin d'attendre la prochaine échéance électorale.
avatar
Diplomatie Krasslandaise

Messages : 187
Date d'inscription : 23/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Ludovic Le Cam le Jeu 20 Déc - 14:12

Lionel Ludonnier :

- "Je suis plutot d'accord sur ce système des amendements adoptés à la majorité simple et de la Constitution dans son ensemble dans la majorité des deux-tiers.
Qu'en pensez vous chers banganais ?

Sur le gouvernement provisioire, les propositions sont bonnes mais peut etre devrions nous répartir les postes pour éviter qu'un parti obtienne tous les pouvoirs meme de façon provisoire.
Par exemple nous pouvons reprendre vos propositions de désigner des gouverneurs régionaux en fonction des personnalités en tete, ce qui permet une continuité avec l'ancien régime. Tandis qu'au niveau national, le parti en tete dirigera le gouvernement (diplomatie) mais le second prendra la présidence de l'Assemblée Constituante et enfin le troisième sera chargé de la sécurité (police).
Cela permettrait de garder un équilibre le temps que le nouveau régime se mette en place et que les responsabilités soient parfaitement désignées."
avatar
Ludovic Le Cam

Messages : 7768
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Skotinos le Jeu 20 Déc - 15:23

Eurybiades Patropoulos : - Je vais essayer devous faire une synthèse en 10 points des propositions qui semblent émerger...

ASSEMBLEE CONSTITUANTE

1. Election d'un Assemblée Constituante de 35 sièges.

2. Chacune des 5 provinces du pays élit 7 députés à l'Assemblée Constituante au scrution proportionnel à un seul tour.

3. L'Assemblée Constitutionelle adoptera des amendemants au projet de Constitution à la majorité simple (plus de 50% des voix)

4. Le projet final de Constitution devra être adopté par l'Assemblée Constituante à une majorité qualifiée des deux tiers.

GOUVERNEURS

5. Le parti arrivé en tête dans chaque province pourra désigner le gouverneur de la province qui administrera la province pendant la période transitoire.

GOUVERNEMENT PROVISOIRE

6. Le chef de file du parti ayant obtenu le plus de sièges au niveau national sera nommé chef d'Etat et prendra la tête du gouvernement provisoire. Il sera en charge de la diplomatie.

7. Le chef de file du pati arrivé en 2e position au niveau national sera nommé à la présidence de l'Assemblée Constituante.

8. Le chef de file du parti arrivé en 3 position sera nommé Ministre en charge de la sécurité (police) dans le gouvernement provisoire.

DISPOSITIONS DIVERSES

9. Pendant la période transitoire le Bangana sera considéré comme un Etat non-aligné et ne pourra pas rejoindre une alliance telle que la LEM ou la Grande Alliance.

10. Les forces armées étrangères présentes au Bangana devront évacuer le pays avant l'élection de l'Assemblée Constituante.

Spoiler:
EL :

A - Chaque joueur peut attribuer 6 dés dans son fief et 10 dés a répartir sur les 4 autres provinces avec un maximum de 4 dés par province.

B - Les joueurs du micromonde qui n'ont pas de perso banganais peuvent aussi voter lors de l'éelction mais n'accordent quun seul dé par province.

C - Le joueur jouant le leader d'un parti peut gérer tous les députés remportés par le parti ou les distribuer à d'autres joueurs s'il le souhaite.

avatar
Skotinos

Messages : 75
Date d'inscription : 09/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Représentant Mézène le Jeu 20 Déc - 17:02

En bon merksiste, Peyranne appréciait les assemblées avec un nombre d'élus pléthorique. Il avait coutume de dire que la seule bonne chose que Prya avait mise en place depuis sa création, c'était son assemblée nationale où siégeaient plus de 450 députés !

En revanche, la régionaliste Rabodek souhait une assemblée resserrée et avançait l'argument économique.  Le Krasstag fonctionnait sans doute très bien avec 25 députés, mais le Krassland, ça n'était pas le Bangana.

"Bon, cela dit, elle a consenti à pousser le nombre de députés à 35", songea-t-il. "C'est pas ce que j'espérais, mais c'est déjà ça."

Le reste des propositions convenaient au Chancelier mézène et Ferhig approuva lui aussi.



Jean Peyranne : Je rebondis sur ce que vient de dire Monsieur Patropoulos. Où en est l'évacuation des forces armées étrangères ?
avatar
Représentant Mézène

Messages : 335
Date d'inscription : 19/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  diplomatie piréenne le Ven 21 Déc - 17:09

Dorothy Hendrix :

Les propositions actuelles sont, pour le moment, acceptables. Mais la première des conditions doit être le retrait de toute force étrangères du Bangana. Sans cela, le processus est voué à l'échec. Et je souhaite aussi qu'un contrôle de ces élections soit fait pour éviter toute fraude...

Elle dirigeât alors son regard vers le Francovares et leurs pantins.

avatar
diplomatie piréenne

Messages : 113
Date d'inscription : 13/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Représentant Mézène le Ven 21 Déc - 18:45

Peyranne avait posé une question mais personne ne semblait pressé d'apporter une réponse. La Ministre des Affaires étrangères mézène se pencha à l'oreille du Chancelier afin que lui seul entende ce qu'elle avait à dire.


Geneviève Herbert : Ces Francovars se défilent, j'ai l'impression. Je le savais, ne vous l'avais-je pas dit, Chancelier ? On ne peut pas leur faire confiance ! Ce n'est que par la force que nous les chasserons du Bangana !

Jean Peyranne : Patience, chère amie, ils n'ont peut-être pas entendu la question ! Monsieur Ludonnier, je vous ai demandé où nous en étions de l'évacuation des forces armées étrangères, vous serait-il possible de nous apporter une réponse ?
avatar
Représentant Mézène

Messages : 335
Date d'inscription : 19/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Charles de Hauteville le Sam 22 Déc - 1:10

Le Saint-Empire trouve tout à fait acceptables les propositions de la délégation krasslandaise.

Conscient que l'opération risquait dès le départ de se conclure ainsi et estimant avoir remplit sa mission de pacification du Bangana et de protection de la Francovie, le Saint-Empire procédera à l'évacuation de ses troupes du territoire banganais. Le Saint-Empire, bien qu'il ne possédera plus d'emprise en Bangana, continuera d'une autre manière à protéger son allié francovar du "risque banganais".
Car le Saint-Empire n'est pas complètement rassurer de voir ce territoire morcelé entre les influences des pays les plus adeptes de duplicité.

Le Saint-Empire tient à ce propos à déplorer publiquement les prises de paroles diffamatoires piréennes et mézènes, laissant sous-entendre une obstruction de la Francovie.

La Grande Alliance s'est lancée dans cette opération avec des intentions que vous ne partagez pas, mais que nous avons considéré nécessaire.
Ainsi, il est inutile et fort déplorable de poursuivre avec votre comportement agressif, alors que nous engageons à la discussion et que nous reconnaissons légitimes les propositions de cette conférence que nous avons nous-même proposer.

Votre animosité ne témoigne que de votre déception de constater que le Grande Alliance n'agit pas à l'encontre du bien micromondial, mais au contraire dans le sens de la diplomatie, du compromis et de coopération.

Il vous est encore temps de le reconnaître, mais nous doutons de vous voir l'admettre.

avatar
Charles de Hauteville

Messages : 69
Date d'inscription : 19/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Représentant Mézène le Sam 22 Déc - 7:33

Herbert bondit de son fauteuil après les déclarations de Sabrevoix.


Geneviève Herbert : Madame, tout ceci est ridicule, à aucun moment le Chancelier n'a évoqué une obstruction de la Francovie ! Il a au contraire félicité ce pays pour son désir de voir une nouvelle constitution être rédigée, sous la direction d'une assemblée constituante que nous vous avons imposée !

Et je peux ajouter sans difficulté aucune que la Grande Alliance agit désormais dans le sens de la diplomatie, du compromis et de la coopération, et je l'en félicite. Force est de reconnaitre, cependant, que ça n'a pas toujours été ainsi et toutes les personnes réunies ici admettront, je pense, que cela ne s'est pas fait spontanément et qu'il a fallu bon nombre de menaces et de pressions pour en arriver là.

Cela étant dit, je constate que Monsieur Ludonnier tarde à répondre à la question du retrait des forces armées étrangères. Nous souhaiterions une réponse rapide, je vous prie ! Sinon, je ne vois vraiment pas ce que nous faisons ici !


Peyranne observa sa ministre du coin de l'oeil. Il fut surpris du ton cassant qu'elle employa, cela ne lui ressemblait pas. On eut dit qu'elle voulait provoquer les membres de la Grande Alliance, eut-elle voulu faire échouer cette conférence qu'elle ne s'y serait pas prise autrement.  Il l'incita à plus de retenue, la conférence de la paix devait réussir.
avatar
Représentant Mézène

Messages : 335
Date d'inscription : 19/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Diplomatie du Kolozistan le Sam 22 Déc - 12:21

Le Roi Alexandre Ier, au téléphone avec sa Première Ministre, raccrocha et prit la parole.

- Le Kolozistan trouve cette proposition acceptable. Comme les autres membres de la Grande Alliance, je donne l'ordre dès ce matin à notre porte-avions de quitter le Détroit de Bighal et de rentrer à la Base de la Grande Alliance à Travnà. Cependant, nous réitérons notre souhait d'accorder à chaque partie Banganaise le droit de se présenter aux élections. De plus, nous serons très vigilants sur le déroulement de cette élection, ainsi que des conséquences futures. Nous n'hésiterons pas à venir défendre notre allié Francovar face à une potentielle menace venant d'un Bangana en pleine reconstruction politique.

Nous nous félicitons de la réussite de cette Conférence pour la Paix, comme fut celle de Dzerjinsk. La diplomatie et le dialogue l'ont emporté sur la guerre. La Grande Alliance a agit pour la paix, malgré les menaces et les provocations d'autres Etats face à nous, qui n'étaient vraiment pas utiles.

Il se tourna vers le représentant Mézène.

A cette occasion, nous présentons nos excuses aux Etats Fédérés de Mézenas pour cet incident de frontière. Puisse nos relations s'améliorer rapidement, et d'ouvrir enfin des relations diplomatiques dans un futur proche.
avatar
Diplomatie du Kolozistan

Messages : 129
Date d'inscription : 09/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Représentant Mézène le Sam 22 Déc - 12:29

Diplomatie du Kolozistan a écrit: Puisse nos relations s'améliorer rapidement, et d'ouvrir enfin des relations diplomatiques dans un futur proche.

"Alors ça, tu peux toujours y croire, mon bonhomme. C'est pas demain la veille que ça se produira...", songea Peyranne. "Il parle de menaces, de provocations de notre part et juste après, il espère ouvrir des relations diplomatiques ? On n'attire pas les lochons avec de la confiture d'oignons". (1)



(1) Proverbe mézène. Peut se traduire par : "On n'attire pas les mouches avec du vinaigre".
avatar
Représentant Mézène

Messages : 335
Date d'inscription : 19/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Ludovic Le Cam le Sam 22 Déc - 15:58

Lionel Ludonnier :

- "La Grande Alliance peut clairement se féliciter de son intervention au Bangana qui, dès le départ, était dans le but à la fois de protéger le peuple francovar et banganais.
S'il y a eu des inquiétudes de la part des pays de la LEM, cette conférence est la preuve qu'elles étaient non pas injustifiées, je peux comprendre que vous souhaitiez protéger les banganais, mais exagérées. 
Le plus grave ayant été les mensonges diffusés par certaines nations mais parlons à présent de l'avenir plutot que du passé. 

Cette Conférence est la preuve que la Grande Alliance et la LEM sont deux organisations qui devraient continuer de travailler ensemble sur un bon nombre de sujet plutôt que de s'opposer comme le désire certains. J'en profite par exemple pour féliciter Edoran pour sa participation active et historique à l'AHLEM ou encore au Kolozistan pour son entrée dans le système scanthélois de l'ATANS.

Etant donné que les banganais semblent d'accord, nous rejoignons le Kolozistan et Edoran voyant que les opérations semblent terminées.
Nous demanderons cependant à nos alliés de la Grande Alliance de rester en Francovie le temps voulu. 

Je vous propose que les élections se déroulent la semaine prochaine sous le regard avisé d'observateur de l'ONA, de la GA et de la LEM."
avatar
Ludovic Le Cam

Messages : 7768
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  diplomatie piréenne le Sam 22 Déc - 19:43

Dorothy Hendrix :

Je crois personnellement que plus rien, M. Ludonnier, ne sera comme avant, ne croyez surtout pas que parce que vous vous êtes assis à cette table, malgré tout quelque peu contraint et forcé, n'est-ce pas... enfin bref plus rien ne sera comme avant et en premier lieu les relations entre nos pays.
Nous n'oublierons jamais votre attitude aujourd'hui après l'aide que nous vous avons apporté lors de l'épisode Tarque. Et c'est valable pour tous vos copains de la grande alliance... Quand aux relations diplomatiques... je crois madame que vous allez pouvoir y mettre un couvercle dessus. En principe cela n'aurait dût être qu'une formalité, mais par VOTRE faute , elles sont tombés à l'eau.


Et c'est très bien ainsi pensa Doorothy en fermant son micro Manquerai plus que les ambassades du Kolozistan et d'Edoran...
avatar
diplomatie piréenne

Messages : 113
Date d'inscription : 13/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conférence de la Paix de Bombasha

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum